«J’ai aimé l’entraide; tous les renseignements que j’ai pu recevoir pendant la réunion me seront d’une grande aide et je ne m’attendais pas à en avoir autant.»

Esther Auger, participante des Lundis FabRégion

S’inspirer avec Marc Fraser

Une dizaine de citoyen·ne·s en provenance des MRC de Kamouraska, Rivière-du-Loup et Rimouski  se sont retrouvés pour le second Lundi FabRégion du 7 novembre dernier.  Marc Fraser, membre du comité de pilotage FabRégion BSL et coordonnateur de la TREM du BSL était présent. L’occasion qu’il nous partage l’engagement des élu·e·s pour l’autonomie régionale  durable.

Les trois conseils de Marc Fraser

Conseil 1 : Apprendre à utiliser ce que notre environnement immédiat nous offre.

L’être humain est un animal qui a déjà vécu en totale autarcie dans la nature. Tout est là, il suffit de s’y mettre.

Conseil 2 : Comprendre les systèmes pour en diminuer les effets pervers. 

Analyser comment les choses fonctionnent pour comprendre les effets néfastes, mais aussi la manière de les diminuer.

Conseil 3 : Identifier les freins et se mobiliser pour les dénouer. 

Les règlements et la législation peuvent nuire à l’avènement du changement de modèle souhaité. Il faut identifier de quoi les freins sont faits et multiplier les représentations pour les éliminer.

Une seconde propulsion réussie!

Après la conférence, les participant·e·s ont pris le temps de propulser des projets d’autonomie durable. Une citoyenne de Rivière-du-Loup a d’ailleurs partagé son projet de création d’une forêt nourricière* dans un quartier défavorisé de sa ville ainsi que les embûches qu’elle rencontre dans la concrétisation de ce projet d’éducation et d’autonomie alimentaire. Des citoyen·ne·s présente·s au premier Lundi FabRégion étaient de nouveaux présent·e·s pour donner à leur tour comme Esther Auger, citoyenne de l’Isle-Verte: «J’ai aimé  l’entraide; tous les renseignements que j’ai pu recevoir [pendant le premier Lundi FabRégion] me seront d’une grande aide et je ne m’attendais pas à en avoir autant.»

*Une forêt nourricière est un système de culture basé sur l’implantation d’arbres, d’arbustes et de plantes herbacées majoritairement vivaces et souvent comestibles. Ce terme a été créé par M. Wen Rolland pour nommer ce type de système de culture. Il existe d’autres termes semblables : « jardin forêt, jardin verger », « forêt comestible » ou encore, en anglais, « Food Forest » et « Edible Forest Garden », mais le plus fréquemment utilisé au Québec semble bel et bien être forêt nourricière.

Plongez dans la communauté des Lundis FabRégion

La communauté FabRégion a pour objectif de permettre aux citoyen·ne·s du Bas-Saint-Laurent de mutualiser leurs expertises, parler de leurs besoins et enjeux relatifs au déploiement d’un projet lié à l’autonomie durable du BSL. 

Participez aux prochaines rencontres en fonction de vos intérêts et disponibilités!

Article Précédent: Sociofinancement,  filière textile et consommation énergétique étaient au menu du premier Lundi FabRégion.